Potagère et plante biannuelle, l’épinard est découvert en Iran il ya presque 2000 ans.  Il a été vulgarisé dans l’art culinaire français au 19ème siècle, crise économique et sociale exige !

Appartenant à la famille des chénopodiacées, l’épinard  est connu par sa richesse en fer, en provitamines, en vitamines A, C et en composés antioxydants. Il est même devenu un symbole des aliments bourré de fer.

Faible en apport énergétique, l’épinard contient seulement 17 calories pour 100 grammes, de quoi briser le mythe conçu par le fameux dessin animé Popeye.

Par contre ce qui est connu pour l’épinard est qu’il facilite la digestion grâce à sa grande teneur en fibres et en protéines.

Les épinards contiennent aussi des antioxydants et des composés organoleptiques qui accélèrent la régénération des cellules épidermiques.

epinards1

L’épinard : ses bienfaits

Il est bon pour les yeux

La consommation des épinards améliore le champ visuel et réduit le risque de dégénérescence de la vue dû à l’âge grâce aux caroténoïdes contenus dans leurs feuilles.

Il est un régulateur du rythme cardio-vasculaire

Grâce à sa richesse en potassium, en sodium et en folate, les épinards luttent contre l’hypertension artérielle et protègent contre les différentes maladies cardio-vasculaires.

Il est un anti-cancérigène

Les épinards contiennent de la chlorophylle qui inhibe la propagation des cellules cancéreuses, ainsi une consommation régulière d’épinards limiterait le risque de cancer.

Il est un élément minceur

Vu leur faible densité calorique, ils sont excellents pour bien réussir un régime alimentaire et avoir une silhouette mince et sans rondeurs.

C’est un puissant anti-oxydant :

Quel que ce soit le mode de leur consommation : crus, cuits, surgelés ou en conserve, les épinards sont une excellente source d’anti-oxydation.

Qui devrait consommer les épinards ?

Du moment qu’ils sont riches en fer, ils sont conseillés pour les personnes anémiques à condition de les assimiler à la consommation de la viande afin d’augmenter l’absorption de fer dans l’organisme.

Par ailleurs, ils ont aussi un apport important en magnésium, en acide folique et en vitamine B9 bénéfiques à la femme enceinte.

Néanmoins, ces légumes sont déconseillés pour tous ceux qui ont des calculs rénaux et pour les femmes souffrant de cystite.