D’après les prévisions, 40 % de la population européenne sera allergique en 2040. En effet, les dernières statistiques ont donné qu’un français sur trois est allergique. Les principales manifestations sont le nez qui coule, ou bien bouché, des rhinites à répétition…

Nous allons découvrir les allergies les plus communes dans ce qui suit.

Les allergies au pollen

Le printemps est la période critique des allergies avec l’allergène n° 1 : le pollen. On dénombre un grand nombre de patients qui l’ont.

Ce type d’allergie n’est pas spécifique au printemps seulement, il peut durer plus de 10 mois en fonction du type de pollen auquel l’individu est allergique.

1- Le pollen d’arbres s’étend généralement entre Janvier et Avril
2- Le pollen des graminées commence à se disperser à partir de la mi-avril jusqu’à mi-Mai
3- Le pollen des herbacés qui se diffuse pendants les mois de septembre et Octobre.

Les allergies aux acariens

C’est justement la moitié des allergies respiratoires. Si elles sont maltraitées, elles peuvent provoquer des crises d’asthme.

C’est aussi une allergie très handicapante puisqu’on doit éliminer tout ce qui peut constituer un nid à acariens comme les couvertures de laine, les tapis, les rideaux, les peluches, etc…

Les allergies aux poils d‘animaux

L’allergie aux poils des chiens est plus rare que celle des chats. C’est non seulement à leurs poils mais à des protéines qui se trouvent dans les déjections de l’animal, sur ses poils, sa peau et même sa salive.

Mais heureusement des solutions existent. Même pour les patients qui souhaitent faire une intervention de chirurgie esthetique qui vise à modifier la forme du nez, il ne faut pas se décourager. Ils doivent signaler leur allergie au chirurgien qui devra lui prescrire le traitement à suivre et la meilleure période pour faire sa chirurgie.