« Naturel », c’est le mot magique qui attrait les gens tout comme les marques certifiées « Halal » et « bio » ou même « biolal ». Dans ce cadre, les astuces beauté et bien-être sont de plus en plus diversifiées tout en conservant le caractère naturel et tout en retournant aux sources, c’est-à-dire aux remèdes de grand-mère. Parmi ces astuces, on trouve le kobido, ou ce lifting naturel et sur mesure !

Quelle est l’origine de cette pratique ?

Tout d’abord, il faut signaler que le mot « Kobido », ne désigne pas le massage facial mais c’était juste le nom d’une compagnie japonaise proposant des soins de visage ainsi que des produits de beauté. Le sens littéral de cette expression est « maison de parfum et de beauté » puis elle s’est démocratisée pour devenir une marque déposée et qualifier ce lifting naturel.

Le Kobido : quésako ?

Intervenant sur les points d’acupuncture et sur les méridiens (canaux interconnectés du corps humain selon l’ancienne médecine chinoise), cette technique vise à prévenir la formation des rides, atténuer la tension au niveau des muscles faciaux et des tissus cutanés et entrainer automatiquement une sensation de bien-être et d’agrément.

Quelles différences avec les autres massages faciaux ?

Il est vrai que le massage du visage dure 15 minutes, grand max mais le Kobido est très apprêté et renferme plusieurs sous-types ! Ah les japonais, ces êtres humains réincarnant la perfection ! Toutes les parties de votre face sont sollicitées avec des mouvements circulaires, de translation, de vibration, etc. C’est également un exercice pour le masseur où il fait travailler ses mains, ses bras, et ses biceps.  

Ainsi et grâce à ces mouvements, vous aurez une peau ferme et lisse. Sinon, si vous le pratiquer régulièrement, dites adieux à ces rides qui ruinent la beauté de votre face.

Alors les néojaponaises, le Kobido vous tente ? N’hésitez pas et si vous trouvez qu’il n’est pas efficace, vous avez eu au moins quelques moments de détente et de relaxation.