Lorsqu’une femme souffre d’un problème d’apparence physique au niveau de la poitrine, c’est généralement une opération de lifting des seins qu’on lui recommande. Victimes d’une ptose mammaire où les seins perdent en forme et en tenue, certaines femmes voient ainsi leur vie se tourner en un vrai enfer à cause du malaise qui accompagne un tel défaut esthétique. La solution chirurgicale s’avère alors très satisfaisante, mais à quel prix ? Est-ce qu’elle est vraiment à zéro risque ?

Le lifting, solution anti-ptose mammaire

Beaucoup d’événements se passant dans la vie d’une femme laissent sa peau perdre de qualité et de tenue. La grossesse, l’allaitement, la perte de poids, le vieillissement, les accidents sont les principales causes de la ptose mammaire qui se caractérise principalement par une chute des seins. Le lifting mammaire est alors une solution « miracle » qui permet de corriger l’affaissement des seins et de les rehausser en redessinant le galbe et les contours.

De nos jours, les femmes restent jeunes plus longtemps grâce à la chirurgie esthétique. Cependant, le cas du lifting laisse à désirer puisqu’il est possible d’y associer d’autres actes chirurgicaux comme l’injection de graisse ou la pose d’implants pour retrouver un galbe harmonieux de la bonne taille. Ceci peut donner accès des complications qui peuvent se transformer en risques pouvant remettre en cause la réussite de l’opération et la qualité du résultat.

Comment faire pour éviter le risque ?

Pour éviter toute déception à l’issue d’un lifting mammaire, la patiente devrait plutôt se confier à des mains expertes. Plusieurs destinations de tourisme esthétique sont bien réputées pour la compétence de leurs chirurgiens comme la Tunisie, référence internationale pour la qualité du traitement et le niveau d’hospitalité fortement recommandé pour la réussite de la plastie. En parallèle, le prix d’un lifting seins en Tunisie est des plus compétitif sur le marché ce qui pousse les femmes à privilège cette destination.

Une fois que le bon chirurgien est repéré, la patiente devrait répondre à la lettre à une suite de recommandations médicales (bilans sanguins, analyses médicales, consultations, etc.) avant de passer sur le bistouri. Cette étape permet de déduire le plan chirurgical à suivre afin d’éviter les complications. La patiente devra suivre également les consignes post-opératoires pour bénéficier d’une cicatrisation confortable à l’issue de laquelle, sa chirurgie donnera satisfaction.