En 2006, un article de Yahoo indiquait que la liposuccion était la première intervention de chirurgie esthétique dans le monde. La première, c’est-à-dire, celle qui était la plus pratiquée. L’information reposait sur une étude de L’association Britannique des chirurgiens plasticiens.
Même si les chiffres (+ de 90% d’augmentation du nombre des interventions) concernaient surtout le Royaume-Uni, on se doute que ce pays est symptomatique d’une tendance mondiale.

Un raisonnement simple peut être fait. La lipoaspiration est l’intervention qui permet de diminuer les bourrelets, les zones graisseuses disgracieuses dont peuvent se plaindre les femmes(pensez a la fameuse culotte de cheval) mais aussi les hommes et même des hommes connus comme Benjamin Castaldi, l’un des chroniqueurs de TPMP. Or, ce problème causé à la fois par un régime alimentaire peu équilibré et par le manque de pratique sportive concerne surtout les pays occidentaux et comme les pays occidentaux sont les premiers consommateurs de chirurgie de réduction des graisses, on se doute que cette intervention est encore celle qui est la plus demandée dans les cabinets de chirurgie esthétique.

Et c’est bien parce que beaucoup de femmes et d’hommes voudraient en bénéficier que le nombre de liposuccions en Tunisie ne cesse également de croitre. On part en Tunisie parce que c’est moins cher. Et comme on sait que dans les milieux sociaux à faible revenu, il y a beaucoup de déséquilibre dans la manière de gérer son rapport à la nourriture, il n’est pas étonnant que de l’autre côté de la Méditerranée, les cliniques accueillent beaucoup de personnes issus des milieux ouvriers et employés à revenus moyens.

Le succès de la lipoplastie(un des termes scientifiques de cette opération d’aplanissement de la silhouette) est donc directement en rapport avec de mauvaises habitudes de vie et comme il s’agit d’une intervention “facile” à réaliser et efficace son succès n’est pas prêt de se démentir.
Je dirais même qu’une des formes modernes de son succès(un de ses avatars) réside dans de nouvelles manières de la pratiquer. Connaissez-vous la lipolyse laser ou encore la criolipolyse ? Non ? Eh bien sachez que ces modes d’élimination des cellules graisseuses qui se rapportent à la médecine esthétique sont également en plein boom et qu’elles incarnent sans doute l’avenir d’une intervention qui continuera d’exister tant que nous considérerons que des hanches gonflées, un bidon ou des cuisses trop épaisses sont un problème.